18/06/2021

MIG MAG, TIG, soudure à l’arc : quelle formation en soudure choisir pour travailler en intérim ?

Un soudeur peut exercer sa profession aussi bien sur un chantier naval, que dans une usine, sur une ligne de production, dans un atelier ou un site de construction. En effet, ses missions sont très variées et il exerce un emploi phare de l’industrie. Cela consiste principalement à assembler des pièces de métal grâce au principe de fusion. Les soudeurs peuvent être spécialisés en fonction des procédés de soudage, des types de matériaux, des domaines (tuyauterie, chaudronnerie, électronique, bâtiment, automobile) ou des techniques utilisées (semi-auto, soudure par point, chalumeau...).  

Pourquoi suivre une formation en soudure ?  

Le métier de soudeur est une qualification particulièrement recherchée par les entreprises. En effet, cette profession est indispensable dans de nombreux secteurs comme la mécanique, l’industrie, la construction ou la high-tech. Une certification vous permet d’obtenir rapidement un emploi de soudeur bien rémunéré

Une profession recherchée sur le marché de l’emploi 

Les soudeurs sont très recherchés par les entreprises dans toute la France et toute l’année. Ils se voient proposer un très grand nombre d’offres d’emploi. Les conditions de travail varient selon le type d’activité. Tuyauterie industrielle, travaux publics mais aussi plateformes pétrolière ou centrales nucléaires, les soudeurs peuvent accéder à une grande diversité d’emploi et travailler dans de nombreux domaines. Si le salaire en sortie de formation est d’environ 1 600 € brut par mois, il peut augmenter très rapidement. La profession de soudeur est en effet particulièrement technique, ce qui en fait un métier très précieux pour les entreprises.  

Pour exercer le métier de soudeur, il est obligatoire de suivre une formation professionnelle certifiante. Plusieurs formations sont accessibles en initiale ou continue en fonction de la spécialité que vous souhaitez obtenir. A l’issue de votre formation en soudure, vous obtenez un certificat de stage ainsi qu’une qualification au titre de soudeur (ISO 9606 (EN 287), ISO 24394, ASME, DIN 8560).  

Bon à savoir : cette formation est éligible au CPF (Compte Personnel de Formation). Vous pouvez donc la financer avec vos heures de formation acquises au fil de votre carrière professionnelle. 

Les formations pour apprendre le métier de soudeur 

Les formations en soudure concernent principalement les métiers de soudeurs, tuyauteurs, chaudronniers et carrossiers qui souhaitent s’initier, se spécialiser ou se perfectionner. Elles peuvent également être suivies par le personnel d’entretien et ne nécessitent pas de compétences ou expériences préalables. 

Chaque parcours comprend de nombreux exercices pratiques. L’apprenti soudeur procède à la réalisation de soudage de tôles, de tuyauteries et de piquages en toute position et à partir de différents matériaux. 

Le but de ces formations est de maîtriser l’ensemble des technologies et méthodes de soudage. A l’issue de votre stage, vous serez pleinement capable de réaliser des assemblages à plat. 

Les particularités de la soudure MIG MAG 

Les acronymes MIG MAG signifient Metal Inert Gaz et Metal Active Gaz. Le soudage MIG MAG est un procédé de soudage semi-automatique qui résulte de la fusion des métaux grâce à la chaleur dégagée par un arc électrique. La différence entre les deux techniques repose sur la composition du gaz de protection utilisé lors du soudage de la pièce de métal, un gaz neutre dans le cas de la méthode MIG et un mélange de gaz pour la MAG.  

La formation en soudure MIG MAG vous permet de vous familiariser avec le matériel et les différents mélanges gazeux à utiliser. Il s’agit de maîtriser l’ensemble de la méthodologie de soudage, identifier les éléments qui peuvent influencer votre soudure et détecter les éventuels défauts. Enfin, vous êtes formé aux différentes mesures d’hygiène et de sécurité et aux processus d’entretien de son matériel.  

Vous apprenez également à maîtriser et optimiser les réglages de votre poste de travail. Il s’agit de vous entraîner à réaliser une multitude de cordons de soudure en toute position et sur tous types de joints. L’apprenti soudeur travaille notamment sur de l’acier d'épaisseur variable et des tuyauteries.  

Devenir soudeur TIG en suivant une formation professionnelle 

Le soudage TIG est une méthode de soudage à l’arc avec une électrode non-fusible. La pièce à souder est protégée de l’arc électrique par un mélange de gaz rares comme l’argon ou l’hélium. Il s’agit d’une technique permettant de réaliser des soudures de grande qualité, notamment sur des métaux fins. Vous l’aurez compris, cela nécessite une dextérité particulière.  

Lors de la formation, vous vous spécialisez en soudage TIG (Tungsten Inert Gas) ou électrode tungstène avec gaz inerte, ainsi qu’en soudure à l’argon.  

Le contenu du programme porte sur la maîtrise du poste de soudure et le réglage du générateur courant continu et courant alternatif. L’apprentissage couvre l’ensemble du cycle de soudage TIG : choix et classification du gaz de protection, mise en application du TIG pulsé, préparation des bords et méthodes de soudage. Vous êtes également formé aux différentes normes d’hygiène et de sécurité ainsi qu’aux méthodes de contrôle qualité des soudures. 

Lors de votre formation aux méthodes de soudage TIG, vous réalisez différents types de soudages sur acier “carbone”, inoxydables et alliages légers de différentes épaisseurs ainsi que du soudage de tuyauterie “carbone” première passe. 

La formation au soudage à l’arc avec électrode enrobée ou procédé 111 

La soudure à l’arc est un principe de soudage utilisant un arc électrique pour chauffer les métaux jusqu’à leur point de fusion. Le poste à souder délivre un courant électrique alternatif ou continu et la pièce à souder est reliée à un premier pôle et une électrode au second pôle transporte le courant. L’électricité provoque l’échauffement du métal et la fonte de l’électrode. Cette méthode de soudage comporte des risques de court-circuit et exige donc des mesures de sécurité spécifiques et des protections internes au poste de soudure.  

La formation au soudage à l’arc vous permet de vous spécialiser en soudage à la baguette et en soudage avec arc électrique à l’électrode avec enrobage.  

A l’issue de cette formation en soudure, vous êtes capable de mettre en œuvre un procédé de soudage à l’arc sur tous types de matériaux (aluminium, acier inoxydable, acier doux, zingué ou galvanisé).  Vous abordez les différentes nuances de matériaux soudables, le fonctionnement de votre poste de soudage, le choix de paramètres électriques et de types d’électrodes.  

Enfin, vous êtes en capacité d’effectuer le contrôle visuel de la qualité de vos soudures tout en maîtrisant les principes de sécurité.  

Comment financer votre formation en soudure ?  

Tous les salariés, quel que soit leur type de contrat de travail (CDD, CDI, intérim...) cumulent des heures de formation sur leur CPF (Compte Personnel de Formation). Vous pouvez utiliser les heures comptabilisées sur cette plateforme pour financer votre formation en soudure et obtenir les certifications nécessaires à l’exercice du métier de soudeur. N’hésitez pas à consulter notre fiche métier soudeur ou à vous adresser à votre agence d’intérim pour faire le point sur la formation la plus adaptée à votre projet professionnel et connaître les organismes de formation certifiés.