16/12/2021

Devenir boulanger ou comment vivre de sa passion au quotidien

Dans la famille des métiers de bouche, je demande... le pro des pains et baguettes ! Pour devenir boulanger professionnel et vivre de votre passion, découvrez ici tout ce qu’il faut savoir sur la profession.

Le métier de boulanger et ses particularités

Vous l’imaginez cette odeur de pain chaud sorti du four ? C’est le quotidien des boulangers professionnels qui confectionnent leur pâte, la pétrissent, la façonnent et la font cuire pour donner vie à une gourmandise française que le monde entier nous envie. 

Mais être boulanger, ce n’est pas seulement cuire du bon pain. C’est aussi sélectionner les meilleurs produits, tester de nouvelles recettes pour satisfaire des clients exigeants, diversifier les produits... Bref, c’est un métier de l’artisanat culinaire qui ne doit rien envier aux autres professions manuelles. Et en France, ce métier fait partie de notre culture ; la preuve, nous comptons plus de 30 000 boulangeries selon la Confédération nationale de la boulangerie !

Des conditions de travail difficiles ?

On ne choisit pas de devenir boulanger sur un coup de tête car c’est une profession difficile. Il faut être capable de se lever à 03h du matin, de porter les sacs de denrées indispensables pour confectionner le pain, les viennoiseries ou encore les pâtisseries, et de travailler debout toute la journée. Si l’expression “être au four et au moulin” n’est plus vraiment d’actualité au sens propre, elle est pourtant très représentative du rythme intense des journées d’un boulanger artisan.

Vous l’aurez compris, exercer cette profession ne peut se faire sans une véritable passion pour les produits mais aussi sans une connaissance précise des contraintes. Une fois toutes ces informations en votre possession, il ne vous reste plus qu’une chose : choisir la bonne formation !

De nombreux emplois de boulangers-pâtissiers à pourvoir en CDI et intérim

Partout en France, dans les petites communes comme dans les métropoles, de nombreux emplois de boulangers et pâtissiers sont à pourvoir. Vous rejoignez une boulangerie artisanale ou le rayon boulangerie d'une grande surface en fonction de vos affinités et de vos critères. Des postes en CDI et intérim sont à pourvoir dès maintenant et tout au long de l'année. A vous de jouer !

Quelles études pour devenir boulanger professionnel ?

Vous pouvez commencer par un CAP en apprentissage afin de découvrir le métier de boulanger en alternant les semaines de cours et les semaines en entreprise pendant deux ans. Vous alliez ainsi théorie et pratique et apprenez rapidement les ficelles du métier. C’est une excellente formation accessible après la 3ème pour débuter dans la profession.

Après un CAP, l’obtention d’un brevet ou bac professionnel en boulangerie-pâtisserie est l’assurance de parfaire vos connaissances, vos techniques mais aussi votre réseau professionnel. Pendant trois ans, vous affinez vos gestes, vous testez de nouvelles choses auprès de boulangers experts.

Si vous vous découvrez une passion pour la pâtisserie, sachez qu’il existe un brevet de maîtrise de deux ans qui vous permet d’obtenir le titre de maître-artisan.

Des compétences professionnelles indispensables pour devenir boulanger

Exercer le métier de boulanger requière avant tout des compétences techniques qui s’apprennent au cours des études.

Faire du pain ne consiste pas seulement à enfourner pour cuisson. Il faut commencer par confectionner la pâte selon les ingrédients sélectionnés et en respectant les quantités. Il faut ensuite laisser reposer la pâte pour que les levures s’activent.
Avant cuisson, le façonnage des baguettes et autres pains est un geste technique à maîtriser. Il s’apprend au cours des études et devient un automatisme puisqu’il faut le répéter à de nombreuses reprises chaque jour.

Ensuite, il faut savoir accorder les saveurs pour réaliser des recettes qui plaisent aux clients. Devenir boulanger c’est aussi être un peu cuisinier donc ! Apprécier les produits, savoir les assembler pour les sublimer, voilà une compétence indispensable pour être un boulanger apprécié et recommandé.

Enfin, des aptitudes commerciales sont parfois nécessaires pour ouvrir sa boulangerie et la gérer comme il se doit. Fixer les prix des produits, les vendre aux clients en les mettant en avant, c’est tout un art.

Des soft skills à développer tout au long de sa carrière

Savoir communiquer avec le personnel et les clients, voilà la principale compétence humaine à posséder pour devenir boulanger. Bien que vous soyez devant les fourneaux, vous êtes régulièrement au contact de la clientèle et de vos collaborateurs.
Au cours de votre carrière, vous pouvez être amené à former de futurs boulangers. Votre pédagogie et votre volonté de transmettre votre savoir-faire sont des soft skills très appréciées.

Être boulanger dans la grande distribution

Parmi les nombreux rayons des supermarchés, la boulangerie est sans aucun doute le plus rapidement dévalisé par les clients. Il faut donc constamment produire pour le réapprovisionner. En règle générale, la diversité des pains proposés est particulièrement appréciée des boulangers qui ne tombent pas dans une routine.

Souvent, les boulangers travaillent en collaboration avec les pâtissiers pour donner vie à des gourmandises toutes aussi succulentes les unes que les autres. Ces deux métiers de bouche sont complémentaires et s’accordent très bien.

Rejoindre une boulangerie artisanale

C’est la deuxième solution pour devenir boulanger professionnel. Dans une boulangerie, la clientèle est réduite, les produits sont souvent moins nombreux mais la qualité du pain est autre. Le matériel est parfois plus artisanal, les techniques également, donnant du charme à l’ensemble des mets cuisinés. Il n’est pas rare d’être le seul boulanger-pâtissier dans la boutique.