Comment trouver un emploi quand on est handicapé ?

20/07/2018 Nos conseils emploi

Partager

Comment trouver un emploi quand on est handicapé ?

Etre victime d'un accident du travail ou de la vie impacte considérablement le quotidien des personnes handicapées. La question de l'emploi est inévitable, et certains employés doivent repenser leur plan de carrière. Chez LIP, nous tenons à ce que chaque personne puisse trouver le poste qui lui correspond. Découvrez les métiers, les aides financières et les obligations des employeurs face à l'handicap des salariés.

Qu’est-ce que la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé (RQTH) ?

Lorsque vous êtes victime d’un handicapé(e) et que vous cherchez un emploi, vous pouvez bénéficier d’aides pour accéder au marché de l’emploi sans trop de difficultés. Pour cela, vous devez obtenir la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, appelée RQTH, auprès de la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées. Pour obtenir tous les renseignements nécessaires, vous pouvez vous rapprocher des Maisons départementales des personnes handicapées. Ces établissements ont pour but de répondre à vos questions, vous apporter des informations fiables, vous proposer un accompagnement personnalisé pour mener vos démarches. Vous pouvez également rencontrer des personnes handicapées et leur entourage pour échanger sur leur expérience.

Si vous n’êtes pas en mesure de faire la demande, votre représentant légal peut adresser une demande à votre nom auprès de la CDAPTH.

C’est faire reconnaître officiellement par la Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH) son aptitude au travail, suivant ses capacités liées au handicap.

Enfin, la loi française définit un travailleur handicapé comme « toute personne dont les possibilités d’obtenir ou de conserver un emploi handicapé sont effectivement réduites par suite de l’altération d’une ou plusieurs fonctions physique, sensorielle, mentale ou psychique ». Seules les personnes de plus de 16 ans peuvent adresser une demande de RQTH aux autorités compétentes. Une fois la reconnaissance obtenue, elle est valable pour un à cinq ans. Une fois arrivé au terme, il faut effectuer une nouvelle demande.

Faut-il mentionner votre RQTH sur votre CV lors de la recherche d’emploi ?

En tant que travailleur handicapé, vous n’avez aucune obligation auprès de votre employeur. En revanche, si vous ne le précisez pas, vous ne pourrez pas bénéficier des nombreuses aides mises à disposition des personnes RQTH. Vous pouvez tout à fait décider d’informer votre direction de votre situation d’handicap à tout moment, même si cela fait plusieurs années que vous travaillez au sein de la même société et que votre handicap n’est pas nouveau.

Si vous souhaitez informer votre potentiel recruteur au sujet de votre RQTH, certains recruteurs conseille d’en parler « le plus tôt possible pour que cela deviennent un non-sujet et que l’on ne parle plus que des compétences et de la valeur ajoutée du candidat ». A l’inverse, d’autres conseillent de ne le mentionner qu’en cas de besoin d’un aménagement du poste de travail.

Finalement, le fait de préciser votre statut de travailleur handicapé dépend de l’entreprise dans laquelle vous postulez. Renseignez-vous sur les pratiques d’embauche, la charte RSE, et tirez avantage des informations que vous trouverez pour ne pas ruiner vos chances. Si vous ne trouvez aucun élément à ce sujet, préférez aborder le sujet de votre handicap lors de votre entretien de recrutement.

Les chercheurs d’emploi adapté aux handicapés sont de plus en plus nombreux

D’après l’Agefiph (Association de gestion du fonds pour l’insertion professionnelle des handicapés), « le nombre de demandeurs d’emploi en situation de handicap a augmenté presque deux fois plus vite que celui de l’ensemble des chômeurs » entre septembre 2016 et septembre 2017. En effet, la France comptait plus de 500 000 demandeurs d’emploi handicapés, soit 8,7% des chômeurs inscrits à Pôle Emploi.

Lutter contre l’autocensure pour trouver un emploi adapté au RQTH

Souvent, les personnes en situation de handicap pensent qu’elles ne sont plus capables de rentrer sur le marché du travail. Cette autocensure est provoquée par le manque de confiance et le fait de ne pas assumer son handicap. Prenez alors le temps d’accepter votre situation, de faire le point sur ce que vous souhaitez faire et ce dont vous êtes capable avant de vous lancer dans les démarches de recherches d’emploi.

Quelles sont les aides disponibles pour trouver un emploi handicapé ?

Une fois que vous avez obtenu la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé, vous avez accès à des services vous permettant de trouver un emploi RQTH près de chez vous et correspondant à vos attentes. Par exemple, le service Cap Emploi « intervient auprès des personnes reconnues handicapées ayant besoin d'un accompagnement spécialisé, compte tenu de leur handicap ».

Il existe également des associations spécialisées dans l’aide aux personnes handicapées. C’est le cas de l’AGEFIPH qui vous prépare à retourner sur le marché de l’emploi, et de l’ADAPT qui a créé des centres de formation dédiés à l’insertion des personnes RQTH.

Comme tout demandeur d’emploi, vous devez vous inscrire auprès de Pôle Emploi. Vous disposez d’un conseiller attitré qui vous accompagne dans toutes vos recherches et vous aident à définir votre projet professionnel et les emplois qui vous conviennent. Il peut également vous inscrire à des ateliers thématiques pour faciliter vos démarches (création du CV, rédaction de la lettre de motivation, entraînement à l’entretien d’embauche téléphonique et physique…). Enfin, si vous souhaitez effectuer une reconversion professionnelle, abordez le sujet avec votre interlocuteur dédié et définissez ensemble un parcours de formation adapté.

Quels métiers sont accessibles aux salariés RQTH ?

La réponse est assez claire : cela dépend du handicap. Même si la loi n’interdit aucun métier aux personnes en situation de handicap, les capacités physiques et cognitives peuvent ne pas correspondre aux exigences d’un poste. Par exemple, un individu malvoyant ne pourra postuler à un emploi de chauffeur.

Néanmoins, certains secteurs d’activité recrutent régulièrement des travailleurs handicapés. C’est le cas de métiers manuels, de l’entretien des espaces verts, de l’accueil et de la vente. La banque, l’administratif et la culture sont également des domaines ouverts aux candidatures de personnes handicapées. Quant à l’industrie, l’hôtellerie, l’informatique ou encore le marketing, ils publient régulièrement des offres d’emploi accessibles aux handicapés.

Quelles sont les obligations pour les entreprises qui recrutent des salariés RQTH ?

En 1987, pour ouvrir les portes des entreprises aux personnes handicapées, les employeurs français ayant plus de 20 salariés doivent se plier à l’OETH (obligation d’emploi de travailleurs handicapés). Ainsi, les travailleurs RQTH doivent représenter 6% de l’effectif total.

L’employeur a également l’obligation d’aménager le poste de travail des salariés handicapés pour faciliter la réalisation des missions qui leur sont confiées dans le cadre d’un contrat de travail, quel qu’il soit (apprentissage, intérim, CDD, CDI, professionnalisation…). La priorité revient donc au bien-être du salarié et cela est essentiel pour gagner en productivité et en confiance.

Enfin, de nombreuses sociétés ont mis en place une charte RSE dans laquelle l’embauche de travailleurs handicapés est une partie importante. Il semblerait que les dirigeants prennent conscience de l’importance de diversifier ses recrutements pour faire grandir leurs entreprises.

Où chercher des emplois accessibles aux handicapés près de chez soi ?

Comme toute personne à la recherche d’un emploi, les jobboards sont indispensables pour trouver des offres correspondant à vos critères. Sur notre site emploi, vous pouvez choisir votre localité, votre domaine d’activité et retrouvez les offres d’emploi handi-accessibles grâce au logo. Vous souhaitez échanger sur votre projet professionnel avec des expert(e)s du recrutement ? Rendez visite ou contacte nos consultant(e)s et chargé(e)s d’affaires dans l’agence d'emploi la plus proche de chez vous.

Partager

Retour en haut