Où en est le marché de l’emploi médical et social en 2019 ?

11/01/2019 Nos conseils emploi

Partager

Où en est le marché de l’emploi médical et social en 2019 ?

En septembre 2018, Emmanuel Macron présentait son plan santé. Au total, 54 mesures sont prévues, mais aucune d’entre elles n’a d’impact direct sur les nombreux problèmes rencontrés par les hôpitaux français. Faisons le point sur l’emploi dans le secteur médical et social en 2019.

Le plan santé 2022 va-t-il être bénéfique pour l’emploi médical ?

D’ici la fin de son quinquennat, le Président de la République Emmanuel Macron entend bien réussir son plan santé, dont l’objectif est de « recentrer le système de soins autour du patient ». Pour y parvenir, il a annoncé trois mesures phares (parmi les 54 que comporte le plan) :

  • Augmenter le temps médical disponible : suppression du fameux numerus clausus. Cela signifie que le nombre d’étudiants admis en 2ème année de médecine ne sera plus limité. En revanche, cette mesure n’aura pas d’impact avant… 15 ans ;
  • Créer de nouveaux postes d’assistants médicaux afin de permettre aux médecins libéraux de se concentrer davantage sur leur métier. Au moins 4 000 nouveaux postes seront ouverts d’ici 202 sur le marché de l’emploi médical ;
  • Réorganiser l’offre de soins des hôpitaux en revoyant les spécialités des différents établissements pour éviter le surmenage dans certains services et offrir un meilleur accès aux soins à tous les patients, qu’ils habitent en ville ou en milieu rural.

Depuis le mois de novembre 2018, nous avons tous la possibilité de disposer d’un dossier médical partagé, en version dématérialisée, afin de faciliter les échanges de données médicales entre les différents professionnels de santé.

Au final, Un budget de 3,4 milliards d’euros sera consacré à la mise en place de ces nombreuses mesures, dont près d’un milliard dédié à l’investissement hospitalier. Reste à savoir si ce montant sera suffisant pour répondre aux problématiques actuelles du marché de l'emploi médical qui ne sont pas seulement financières.

Pour découvrir les dix mesures phares du plan santé 2022, rendez-vous sur le site officiel du ministère des solidarités et de la Santé.

L’emploi médical victime est-il victime d’une pénurie de personnel qualifié ?

Cela fait des années que le personnel hospitalier crie son désarroi et sa colère face à un système de santé qui ne leur convient plus. Des services, parfois mêmes des hôpitaux entiers ferment à cause d’un manque de moyens financiers et de professionnels de santé qualifiés. Les nombreux départs à la retraite ne sont pas souvent remplacés, et pourtant les besoins sont toujours aussi importants.

Le manque de personnel hospitalier génère des situations difficiles à gérer, notamment pour les professionnels en poste. Ils doivent faire face à un nombre de patients conséquents tout en assurant un travail bien fait. Cette situation engendre de nombreux arrêts maladie pour cause d’épuisement professionnel, aussi appelé « burn out », notamment dans les services psychiatriques, les urgences ou encore les maternités. Enfin, malgré toute leur bonne volonté, les professionnels de santé sont régulièrement victimes de violence physique ou morale de la part des patients qui ne comprennent pas pourquoi l’attente est si longue ou les soins si rapides.

A ce sujet, le Gouvernement ne semble pas avoir pris de mesure particulière, et c’est bien le problème que soulèvent les syndicats hospitaliers. Les services des ressources humaines doivent donc redoubler d’efforts pour trouver du personnel et font de plus en plus appel aux agences d’emploi pour les aider dans leur recrutement.

Comment trouver un emploi médical en France ?

En France, les hôpitaux publics et privés doivent proposer des services de santé efficaces pour faire face aux différents maux des patients. Et cela serait impossible sans les compétences professionnelles du corps médical. Pour répondre au manque de personnel, les établissements de santé font régulièrement appel à des intérimaires. Et contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas seulement pour de petites missions.

En effet, le marché de l’intérim médical est en plein boom malgré les dépenses importantes générées par ces embauches. A Lyon par exemple, notre agence spécialisée dans les métiers de la santé et du social, ne cesse d’être sollicitée pour répondre à des besoins urgents de personnel qualifié.

Quels sont les emplois du secteur médical et social qui recrutent ?

Tout au long de l’année, nos consultant(e)s recherchent des cadres de santé, des secrétaires médicales, des manipulateurs en radiologie, des techniciens de laboratoire, des préparateurs en pharmacie, des aides-soignants, des kinésithérapeutes, des orthophonistes, des pédopsychiatres, des dentistes, des médecins généralistes, des anesthésistes, ou encore des infirmiers H/F. Tous ces postes sont à pourvoir en CDI, en CDD et en interim dans la région lyonnaise. N’hésitez pas à postuler !

Partager

Retour en haut