Nos offres d’emploi en hôtellerie-restauration

21/12/2018 Nos actualités emploi

Partager

Nos offres d’emploi en hôtellerie-restauration

Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, aussi connu sous l’acronyme CHR pour Café-Hôtel-Restaurant, occupe une place prépondérante dans l'économie du tourisme en France. Les professionnels de ce secteur d’activité doivent alors assurer une bonne image de leurs établissements et cela passe inévitablement par le recrutement de personnes qualifiées et motivées.

Les offres d’emploi en hôtellerie et restauration à pourvoir

Notre agence Métiers de bouche à Lyon propose de nombreuses offres d’emploi à pourvoir sur Lyon et sa région. Nous recrutons principalement des professionnels de la restauration : serveurs, bouchers, boulangers, pâtissiers, cuisiniers, chef de partie H/F. 45 postes en CDI et en intérim. N’attendez plus pour envoyer votre candidature ou rendre visite à nos professionnels des métiers de la restauration.

Quels sont les métiers du secteur de l’hôtellerie et restauration ?

Ce domaine d’activité regroupe de nombreuses professions, chacune ayant ses particularités.

On retrouve alors tous les métiers de la restauration traditionnelle, de l’hôtellerie, et des débits de boissons. Mais il y a également « les discothèques, les casinos, la restauration collective, les traiteurs, les cafétérias, les bowlings » et plus étrangement, les instituts de thalassothérapie.

Dans ce secteur, de nombreux corps de métiers travaillent à l’unisson pour satisfaire leur clientèle toujours plus exigeante et impatiente. Grâce à la diversité des missions proposées, tous les profils peuvent intéressés les recruteurs. Du CAP au bac + 5, les complexes hôteliers doivent s’entourer de salariés compétents et investis. Dans ce secteur, si vous faites preuve de motivation et d’adaptation, vous pourrez gravir les échelons au fil des années.

Les métiers de l’hôtellerie-restauration vus par Pôle Emploi

En 2016, Pôle Emploi a réalisé une étude sur les métiers de l’hôtellerie-restauration. Le secteur représentait 172 000 établissements et plus d’un million de salariés, dont 75% travaillaient dans la restauration. Entre 2005 et 2017, on observe une augmentation de 25% des recrutements.

Concernant le profil des salariés, il s’agissait majoritairement d’hommes (53%), dont 40% d’entre eux avaient moins de 30 ans. 82% des personnes interrogées occupaient un poste en CDI dans des établissements de moins de 50 salariés.

Les métiers de serveur, employé polyvalent, cuisinier, chef cuisinier, maître d’hôtel, sommelier et dirigeant de café H/F sont particulièrement concernés par le manque de personnel. De nombreux postes sont à pourvoir partout en France. En 2016, Pôle Emploi estimait que 308 000 emplois seraient à pourvoir en 2022. Cela comprend 171 000 départs à la retraite à remplacer et 137 000 nouveaux emplois créés.

Quel futur pour l'emploi de l’hôtellerie et de la restauration ?

Une récente étude réalisée par l’Opca de l’hôtellerie, restauration, loisirs et activités du tourisme révèle les perspectives d’avenir du secteur de l’hôtellerie-restauration. Pendant près de 15 jours, onze réunions régionales ont eu lieues réunissant les partenaires sociaux, les institutions ainsi que les organismes de formation (Pôle Emploi, CFA, conseil régional).

Les sujets abordés ont été nombreux et une grande partie des participants a avoué se sentir dépassée par les nouveaux modes de vie et de consommation. Cela s’explique par les transformations digitales mais également par l’arrivée d’une nouvelle génération dans la profession qui vient bouleverser les codes existants depuis très longtemps dans le secteur.

Pour faire face à ces difficultés, le secteur de l’hôtellerie-restauration doit relever de nombreux défis :

  • Opérer une transformation digitale rapide et efficace pour séduire les nouveaux diplômés et répondre aux nouvelles habitudes de vie des clients ;
  • Pallier la concurrence déloyale des particuliers, notamment dans le secteur de l’hôtellerie. L’arrivée de Airbnb en France a soulevé de nombreuses questions légales. Face à cette concurrence directe, les gérants d’hôtels doivent trouver des parades pour continuer à attirer les clients. Les prix et les prestations proposés sont en ligne de mire ;
  • Gérer la réputation sur les plateformes de réservation et d’avis en ligne (TripAdvisor, La Fourchette, Booking etc) en répondant aux commentaires positifs et négatifs pour limiter les dégâts. A plusieurs reprises lors de ces réunions, les professionnels du secteur ont avoué se sentir dépendants de ces sites « car s’ils décident de ne plus y être référencés, ils perdent beaucoup en visibilité et donc en clientèle ». Face à la présence de leurs concurrents, ils ne peuvent donc pas se permettre de disparaître ;
  • Donner une image moderne au secteur. En raison des nombreuses normes imposées aux professionnels de l’hôtellerie-restauration, ils rencontrent des difficultés à moderniser leurs établissements pour attirer une nouvelle clientèle plus exigeante, plus impatiente et sensible au rapport qualité/prix, et du personnel fidèle ;

Quelles compétences pour travailler dans le secteur de l’hôtellerie-restauration ?

En dehors des compétences techniques, les professionnels du domaine CHR doivent posséder des compétences indispensables pour exercer leur métier dans les règles de l’art. Il s’agit notamment du relationnel, de la disponibilité, de la polyvalence, de la capacité à travailler en équipe ou encore à gérer les situations de stress.

Partager

Retour en haut