09/08/2019

Nos conseils pour déconnecter du travail pendant vos vacances

Nous sommes nombreux à ne pas couper les liens avec le travail pendant nos congés. Erreur ! Et si, pour une fois, nous passions de vraies vacances loin de toutes nos obligations professionnelles ? Voici nos conseils pour déconnecter en toute simplicité.

Pourquoi est-ce si dur de rompre les connexions pendant les vacances ?

Finalement, ce n’est pas tellement au travail que nous sommes accro, mais plutôt au smartphone ! Il tient dans notre poche ou notre sac, nous donne l’heure, nous permet de rester en contact avec nos amis et notre famille où que nous soyons, nous donne les dernières actualités et nous permet de prendre de superbes photos et vidéos. Comment peut-on alors se passer de ce précieux outil ?

Les premiers réflexes pour se déconnecter du travail

Pour être (presque) certain de ne pas être dérangé pendant vos vacances, commencez par prévenir les collègues avec qui vous travaillez de votre absence. Rappelez les dates de vos congés afin qu’ils anticipent leurs demandes. De votre côté, anticipez en déléguant des tâches si besoin.

Ensuite, programmez votre message d’absence sur votre boîte email en indiquant votre date de retour et la personne à contacter en cas d’urgence (faites de même sur votre répondeur téléphonique). Ainsi, vous évitez de créer de la frustration chez vos collègues ou vos clients en leur proposant un plan B !

Enfin, désactivez les notifications sur votre téléphone pour ne plus être dérangé dès qu’un nouvel email arrive. Bien évidemment, l’idéal reste de désactiver votre messagerie, voire d’éteindre complètement votre téléphone professionnel.

Quelques astuces insolites pour déconnecter pendant vos vacances d’été

On vient de voir les principales façons de couper le cordon avec le monde professionnel pendant vos congés. Mais il existe quelques astuces pour VRAIMENT déconnecter.

Pour commencer, oubliez (volontairement ou non) votre chargeur à la maison ! Et ne comptez pas sur les autres pour vous en prêter un si le destin a décidé que vous deviez laisser votre téléphone éteint. Si vous ne pouvez pas vous empêcher de checker vos emails, le fait que vous ayez peu de batterie vous empêchera de consacrer beaucoup de temps à l’envoi de réponses.

Parmi toutes les solutions pour se déconnecter du travail, le meilleur moyen reste de partir là où vous ne captez pas de réseau. Il existe encore des zones blanches en France qui s’avèrent idéales pour se désintoxiquer de votre hyperconnexion. Vous vous rendrez alors compte que vous aurez du temps pour échanger avec vos proches et voir le monde qui vous entoure. Rien n’empêche d’emmener votre téléphone portable avec vous, surtout s’il fait office d’appareil photo. Mais oubliez le partage instantané sur Instagram et Snapchat, il faudra attendre d’être de retour à la maison pour narguer vos amis ! Dans le même style, vous pouvez partir à l’étranger, là où votre forfait téléphone n’est pas pris en charge. Très vite, vous allez désactiver les données mobiles de votre smartphone pour ne pas recevoir une facture salée.

Enfin, profitez de vos vacances pour pratiquer des activités sportives, culturelles ou culinaires qui vous empêchent d’utiliser votre téléphone. En vous occupant l’esprit et le corps, vous vous déconnectez des choses matérielles qui rythment notre quotidien et vous verrez, vous vous sentirez vraiment reposé.

Le droit à la déconnexion pour les salariés du secteur privé

Il est certain que pour certains professionnels, notamment les managers et les responsables à hautes responsabilités, la déconnexion totale est difficile. Malheureusement, c’est à eux de montrer l’exemple à leurs salariés. Si votre manager vous envoie un email pendant vos congés et que vous le voyez, vous serez tenté de répondre parce qu’il est votre responsable hiérarchique et que vous craignez qu’il n’apprécie pas votre silence. Rassurez-vous, il ne peut rien vous arriver en cas de non-réponse ! Depuis l’entrée en vigueur de la loi Travail le 1er janvier 2017, les salariés du secteur privé bénéficie du droit à la déconnexion. Rien ne vous oblige à être joignable pendant vos congés, bien au contraire (sauf dispositions particulières vues avant votre absence).

Le concept de workation pour les accros au travail pendant les vacances

Né il y a dix ans aux Etats-Unis, le terme « workation » est la contraction des mots « work » (travail) et « vacation » (congés). Basé sur un concept similaire au coworking, le workation consiste à travailler dans un lieu idyllique, tout en associant emploi et loisirs. En 2019, environ 150 espaces de workation existent dans le monde. Ils ressemblent à une auberge de jeunesse, à un espace de coworking ou à un espace de coliving.

Pour que les accros au travail profitent des avantages de ces lieux, plusieurs éléments sont indispensables comme une connexion internet, des tables et bureaux, ou encore une décoration chaleureuse. A cela s’ajoute les espaces communs avec babyfoot, billards, flippers, jeux de société… Alors, êtes-vous prêt à travailler en ayant vue sur la mer ?