26/07/2019

Pour quelle catégorie d’entreprise devez-vous travailler ?

Lorsque vous recherchez un emploi, les missions et le salaire sont des éléments importants qui vous poussent à postuler. Mais pensez-vous toujours à vous renseigner sur l’entreprise qui recrute ? Nous ne sommes pas tous faits pour travailler dans une grande société ou au contraire dans une TPE. Pour vous aider à faire votre choix, découvrez les différentes catégories d’entreprise qui existent.

Dans une TPE, réalisez plusieurs missions en autonomie

L’acronyme TPE signifie « très petite entreprise ». D’après l’Insee, une TPE compte « moins de dix salariés et génère un chiffre d’affaires annuel ou un total de bilan n’excédant pas deux millions d’euros ».  On parle également de micro-entreprise comme synonyme de TPE mais cette notion économique n’a rien à voir avec le régime fiscal des micro-entrepreneurs (anciennement appelés auto-entrepreneurs).

D’après les chiffres de l’Insee, il existe 3 865 510 TPE en France, dans tous les secteurs d’activité d'emploi. Dans ce genre de société à taille réduite, vous pouvez occuper un poste à multiples tâches. C’est l’idéal pour toutes les personnes qui n’aiment pas la routine et qui savent travailler en toute autonomie. En effet, la hiérarchie dans une TPE est très limitée ce qui permet aux salariés d’évoluer tout en respectant les règles en vigueur dans l’entreprise.

Choisissez la PME pour participer à des projets conséquents

Les petites et moyennes entreprises (PME) ont pour caractéristiques d’employer « moins de 250 salariés et de générer un chiffre d'affaires annuel inférieur à 50 millions d'euros ou un total de bilan n'excédant pas 43 millions d'euros ». La PME est une entreprise à taille humaine qui offre de nombreuses opportunités de missions et d’évolutions professionnelles. Pour assurer son bon fonctionnement, une PME doit être organisée à partir de services distincts qui diffèrent en fonction du secteur d’activité (comptabilité, informatique, logistique, vente…).

Si vous choisissez de rejoindre l’une des 135 000 PME françaises, vous devrez sans doute travailler en équipe et respecter une hiérarchie directe. C’est un fonctionnement très formateur, qui vous permet de développer des soft skills indispensables et qui vous incite à mener de nombreux projets dans le but de développer la PME.

La ME, la catégorie d’entreprise créée en 2019

Créée par la loi Pacte du 22 mai 2019, la catégorie « moyenne entreprise (ME) » représente « tout commerçant, personne physique ou morale, ne dépassant pas deux des trois seuils suivants : 20 millions d’euros de bilan, 40 millions d’euros de chiffre d’affaires net, et 250 salariés ». La moyenne entreprise est très proche de la PME précédent citée. Les avantages y sont tout aussi nombreux pour celles et ceux qui sont prêts à relever des défis.

Qu'est-ce que la catégorie d’entreprise de taille intermédiaire ?

L’acronyme ETI fait référence aux termes « entreprise de taille intermédiaire ».  Il s’agit de toutes les entreprises qui ont entre 250 et 4 999 salariés et qui génèrent un chiffre d'affaires n'excédant pas 1,5 milliard d'euros, soit un total de bilan de 2 milliards d'euros maximum.

Cette catégorie d’entreprise est représentée par 5 776 sociétés en France. A titre d’exemple, le Groupe LIP est aujourd’hui une ETI lyonnaise importante dans le secteur de l’emploi. Nous comptons plus de 300 salariés permanents répartis entre le siège social et les nombreuses agences d’emploi présentes en France, en Suisse et en Guyane Française.

Dans une ETI, chaque salarié se voit confier des missions propres à ses compétences techniques et professionnelles. De nouveaux projets voient le jour chaque année et incitent les salariés à s’investir pleinement dans le développement de leur société. Pour rejoindre une ETI, vous devez avant tout être en accord avec les valeurs de l’entreprise et les produits ou services vendus. Vous souhaitez rejoindre une ETI qui allie confiance, professionnalisme et esprit d’équipe ? N’attendez plus pour découvrir nos postes à pourvoir !

Faut-il travailler dans une Grande Entreprise pour valoriser son CV ?

Pour rejoindre la catégorie des grandes entreprises, une société doit respecter deux conditions définies par l’Insee : compter au moins 5 000 salariés et générer plus de 1,5 milliard d’euros de chiffre d’affaires et plus de 2 milliards d’euros de bilan. Il en existe 292 en France selon les derniers tableaux de l’économie française publiés en mars 2019.

Les Grandes Entreprises sont connues pour communiquer à grande échelle sur leurs activités et leurs recrutements. Elles ont des stratégies importantes pour attirer toujours plus de salariés et proposent des postes très variés. En travaillant dans une GE, les missions confiées sont très précises et vos prises d’initiatives peuvent mettre du temps à remonter au bon interlocuteur.

Pour résumé, il ne faut exclure aucune catégorie d’entreprise tant que vous n’avez pas eu l’occasion de les découvrir en y travaillant plusieurs mois ou plusieurs années. C’est en essayant que vous saurez quel type de société vous correspond le mieux. Un seul conseil donc : partez à l’aventure sans restreindre vos recherches !