14/09/2018

Comment vérifier son e-réputation avant de postuler à des offres d’emploi ?

En France, 58% de la population était active sur les réseaux sociaux en 2017. Mais attention, entre utilisation de ces plateformes et maîtrise de son image dans un monde virtuel, il y a des règles à connaître. Découvrez pour quelles raisons, en tant que chercheur d’emploi, vous devez contrôler votre présence digitale.

Qu’est-ce « l’e-réputation » et quelle différence avec l’identité numérique ?

Réputation numérique, e-réputation ou identité numérique sont des termes très souvent utilisés par les professionnels du web et du recrutement. Mais attention aux amalgames ! En effet, elles ne désignent pas toutes les mêmes éléments.

D’un côté, il y a l’e-réputation ou réputation numérique. Il s’agit de toutes les informations que vos amis, collègues, voire ennemis ont publié sur vous. Par conséquent, elle est parfois très difficile à maîtriser et la suppression d’un élément indésirable peut prendre beaucoup de temps, puisque vous n'avez pas la main dessus.

De l’autre, on retrouve l’identité numérique. Elle est composée de tout ce que VOUS avez décidé de publier sur le web, en toute connaissance de cause et de conséquence (ou presque). Ici, vous contrôlez le contenu que vous diffusez et pouvez le supprimer à tout moment.

Votre utilisation d’internet et l’e-réputation, un révélateur de personnalité

Comme dans la vraie vie, chaque geste que nous faisons, chaque mot que nous disons fait partie de notre personnalité, de notre caractère. Face à un recruteur lors d'un entretien d'embauche, il faut contrôler ses mimiques et adapter son vocabulaire. Sur le web, c’est la même chose !

En effet, lorsqu’un recruteur googlise un(e) candidat(e), il s’interroge sur l’expression, le langage utilisé, la participation ou non à des discussions professionnelles... En fonction de ce comportement et des habitudes d'utilisation, le potentiel employeur peut se faire une idée  de la personnalité d'un individu. Finalement, l'e-réputation d'un(e) candidat(e) est une source de données à ciel ouvert.

Pour les professionnels du recrutement, votre identité numérique et e-réputation peuvent répondre à des questions qu’ils ne sont pas autorisés à poser lors d’un entretien d'embauche. N'oubliez pas que toutes les informations dont ils disposent vont être interprétées, et pas toujours de la meilleure façon. Vous cuisinez de beaux et bons plats ? Vous êtes sans doute bon vivant, convivial et créatif, bref vous dégagez une image positive. En revanche, si vous passez votre temps libre à vous amuser, votre faculté à être sérieux peut laisser le recruteur dubitatif.

Comment bien gérer son eréputation ?

On préfère vous prévenir tout de suite : il n’existe pas de solution miracle pour avoir une eréputation parfaite avant de rechercher un job. Vous êtes sans activité professionnelle et souhaitez trouver un emploi de commercial ou un poste dans la restauration ? Suivez les astuces de nos professionnels du recrutement.

Nos bonnes pratiques pour une e-réputation irréprochable

1/ Posez-vous des questions

Quand vous ouvrez un compte Facebook, Linkedin, Instagram ou autre, demandez-vous toujours quelle est l’utilisation que vous en ferez ? Est-ce pour rester en contact avec des amis ou au contraire, créer un profil professionnel pour attirer les recruteurs ? Grâce à ces questions, vous éviterez de vous perdre dans vos publications.

2/ Cherchez-vous sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux

En tapant votre nom et prénom dans Google et Google Images, que voyez-vous ? Des photos que vous n’assumez pas ? De vieux articles dont vous n’êtes pas très fier ? En vous cherchant sur les moteurs de recherche et les réseaux sociaux, vous pouvez découvrir des contenus indésirables. A vous de jouer pour les rendre invisibles aux yeux des recruteurs.

3/ Faites un tri intelligent et efficace

Dans votre chambre d’adolescent, vous ne supportez plus les posters de stars déjà oubliées ou les peluches de fête foraine. Vous devez mettre de l’ordre et trier vos affaires. Sur le web, c’est pareil. A la différence que vous n’avez pas la main sur tous les contenus, et c’est ce qui rend les choses difficiles parfois. Prenez le temps de regarder chaque site, chaque réseau social sur lequel vous vous êtes inscrit. Supprimez des photos, des commentaires, des tweets qui peuvent présente une mauvaise eréputation aux recruteurs.

4/ Ajustez le paramétrage de tous vos comptes

Pour utiliser les réseaux sociaux, vous avez dû créer un compte soit avec votre vraie identité, soit avec un pseudonyme. Dans tous les cas, vous devez ajuster les paramètres de vos profils et distinguer les contenus personnels et professionnels. Si vous avez des doutes, n’hésitez pas à demander à faire des tests en masquant des éléments et en demandant à une personne que vous n’avez pas en contact de vérifier.

5/ N’oubliez pas d’actualiser votre profil sur les sites professionnels

Créer un compte sur Linkedin ou encore Viadeo, c’est bien. Le mettre à jour régulièrement, c’est mieux ! Les recruteurs ont pris l'habitude de consulter les profils de candidat(e)s potentiel(le)s. Si le vôtre n’est pas à jour, il risque de passer à côté ou de remarquer que vous n’êtes pas très actif(ve). Sachez que plus votre profil est actualisé, plus vous avez de chance d’être contacté(e).

Vous avez mis à jour vos diplômes obtenus et vos expériences professionnelles ? Vous recherchez un emploi dans la communication ou le marketing ? Lancez-vous sans plus attendre !

Quelques sites utiles et gratuits pour vérifier comment se porte votre e-réputation

Si on vous recommande vivement de vous « googliser » plusieurs fois par an, ce n’est pas pour rien. Restez à l’affût de la moindre nouveauté à votre propos ; photos, vidéos ou encore articles peuvent très vite se retrouver à votre dépend sur internet.

Il existe également des sites internet gratuits permettant de mesurer votre sensibilité face à votre e-réputation. C’est le cas de Noting to hide qui vous invite à répondre à quelques questions sur vos publications plus ou moins récentes sur les réseaux sociaux Facebook, LinkedIn, Instagram et Twitter.

Enfin, sur osculteo.com, vous pouvez obtenir un diagnostic gratuit de votre e-réputation. Vous pouvez également passer par le site pour demander la suppression d’un contenu dérangeant.

Le meilleur moyen est de rester attentif à ce que vous publiez (identité numérique) et de vérifier que vos amis ne vous affichent pas sans votre accord. Cela peut paraître banal mais la moindre photo de vos vacances, le moindre like sur Facebook peut être visible par le monde entier, y compris les recruteurs, et peut vous porter préjudice.

Comment soigner son eréputation pour séduire les recruteurs ?

Inscrivez-vous et déposez votre CV sur les sites emploi

Pour multiplier vos chances d’être remarqué par des recruteurs, déposez votre CV sur les nombreux sites emploi généralistes et/ou spécialisés qui existent. C’est l’occasion de rejoindre une base de données déjà bien fournies à laquelle les services RH des entreprises peuvent avoir accès. Pour vous démarquer des milliers de candidats, ne bâclez pas la rédaction et la création de votre CV et suivez nos conseils pour rédiger un CV efficace et pertinent.

Pensez également à l’intitulé du poste que vous occupez et/ou que vous recherchez. Les recruteurs utilisent des mots clés pour trouver un vivier de candidats potentiels. Si vous employez des termes propres à votre cursus universitaire, vous êtes certain de passer à côté de leurs requêtes.

Enfin, d’après Ghislain de Gestas, dirigeant de Tactic RH, « si vous cherchez à changer d'entreprise, il vous faut être visible sur Internet ». Cela vous permet de vous créer un réseau professionnel et de vous faire repérer.

Votre e-réputation de candidat(e) vous semble correcte ? Vous êtes prêt à postuler à des offres d’emploi ? Découvrez plus de 2 600 aventures professionnelles dans tous les secteurs d’activité sur notre site emploi !