Changer d'emploi senior à 50 ans, est-ce vraiment possible en France ?

14/12/2018 Nos conseils emploi

Partager

Changer d'emploi senior à 50 ans, est-ce vraiment possible en France ?

Ah la fameuse crise de la cinquantaine ! Celle qui vous fait faire tout et n’importe quoi jusqu’à débrider les caractères. Et si, parmi les folies que vous entreprenez, vous changiez d’emploi ? Voici nos conseils pour ne pas que vous passiez à côté d’une nouvelle aventure professionnelle.

Faire un bilan de carrière, avant de se lancer dans sa recherche

Avant de vous lancer à la recherche d’un nouvel emploi, profitez de cette période sans activité pour faire le point sur votre carrière. Plus vous connaîtrez vos atouts, vos faiblesses, et vos compétences, plus vous saurez vers quels métiers ou secteurs d’activité orienter vos recherches. Vous pouvez tout à fait entreprendre un bilan de compétences ou une validation des acquis de l’expérience (VAE). Changer d’emploi à 50 ans est rarement une étape facile mais elle n’est pas impossible. Comme le dit l’adage « quand on veut, on peut » ! En se donnant les moyens, et en faisant parfois quelques concessions, le retour sur le marché de l’emploi à la cinquantaine est tout à fait envisageable.

En tant que professionnel du recrutement, nous vous conseillons vivement de commencer votre recherche d’emploi seulement quand vous aurez fait le tour de vos envies, de vos attentes et de vos compétences. Ainsi, vous optimisez vos démarches et vous ciblez plus précisément les offres d’emploi qui vous intéressent.

La rédaction d’un CV chronologique en détaillant les projets réalisés

En plus de 20 ans d’expériences professionnelles, vous avez pu mener de nombreux projets seul(e) ou en équipe. Et c’est ce qui va intéresser particulièrement les recruteurs. Avant de vous pencher sur la rédaction de votre CV, prenez quelques minutes pour vous remémorer tous les projets qui méritent d’être détaillés. Attention cependant, veillez à ce qu’ils correspondent au poste auquel vous candidatez ! Faites une sélection des principaux projets et précisez le contexte, les missions confiées, et les résultats obtenus. Ces éléments concrets et factuels sont très importants pour les recruteurs qui, malgré votre âge, a besoin d’être rassuré sur vos compétences.

Un senior doit-il préciser sa date de naissance ou son âge sur son CV ?

Plusieurs études ont révélé que les seniors réalisaient davantage d’entretiens lorsqu’ils ne précisaient pas leur âge sur leur CV. Malgré cette discrimination de la part de certains recruteurs, rien ne vous empêche de préciser votre date de naissance, ce n’est pas une honte ! Il est également possible de supprimer les dates d’obtention de vos diplômes si vous le souhaitez, mais là encore, rien ne vous y oblige.

Notre conseil : n’ayez pas honte de votre âge et affichez-le si vous le voulez. Vous n’arrivez pas à décrocher d’entretien malgré de nombreuses candidatures envoyées ? Essayez de postuler en enlevant votre année de naissance de votre CV et voyez si vous avez des retours. En changeant d’emploi à 50 ans, vous devrez malheureusement faire face à de nombreux préjugés de la part de certains recruteurs.

Pour changer d’emploi à 50 ans faut-il être actif sur les réseaux sociaux ?

Dans la majorité des secteurs d’activité, les pratiques de recrutement ont évolué au fil des évolutions technologiques et digitales. Certaines entreprises ont opté pour les entretiens vidéo, les escapes games, ou encore les entretiens collectifs pour sélectionner leurs candidats. De nombreux professionnels du recrutement ont également pris l’habitude de « googliser » les candidats. En tapant le prénom et le nom d’une personne dans un moteur de recherche, il est facile d’accéder à des informations : profils sur les réseaux sociaux, photos, articles de presse ou encore vidéos sont accessibles. Quel que soit votre âge, vous devez optimiser votre réputation numérique ! Prenez le temps de vérifier ce qu’on peut trouver sur vous et faites le ménage si nécessaire.

Vous n’êtes sur aucun réseau social ? Ce n’est pas dramatique mais nous vous conseillez tout de même de vous créer un profil LinkedIn, notamment si vous travaillez dans le secteur du Tertiaire. C’est un réseau social professionnel sur lequel vous pouvez lier des relations avec d’anciens collègues ou de potentiels recruteurs.

Quels types de contrat de travail pour un emploi senior ?

En France, il existe de nombreux contrats de travail différents. Entre CDI, CDD, intérim, microentreprise ou encore portage salarial, les opportunités sont diverses et variées. Si vous souhaitez changer d’emploi à 50 ans, toutes les portes sont ouvertes, y compris la création d’une microentreprise ou la reprise d’une société. En plus de 20 ans de carrière, vous avez acquis des compétences et avez pu mettre de l’argent de côté pour donner vie à un projet fiable et durable.

Vous pouvez également effectuer des missions de travail temporaire. Nombreux sont les seniors qui poussent les portes des agences d’emploi pour trouver des missions plus ou moins courtes près de chez eux. L’intérim est une bonne alternative lorsque vous venez de démissionner ou que votre employeur vous a licencié. Vous découvrez de nouvelles entreprises et parfois même de nouveaux métiers, sans pour autant être attaché à une seule et même société.

Vous recherchez un emploi en CDI, CDD ou des missions de travail temporaire ? Nous avons plus de 1 500 offres à pourvoir partout en France !

Une reconversion professionnelle à 50 ans pour faire ce qui vous plaît

S’il y a bien une chose dont on est certain dans le monde de l’emploi, c’est qu’il n’y a pas d’âge pour opérer une reconversion professionnelle. A 50 ans, vous pouvez avoir fait le tour de votre métier et de vos missions et il n’est pas rare d’avoir de nouvelles ambitions professionnelles. Si c’est votre cas, sachez que vous n’êtes pas seul(e). Chaque année, de nombreuses personnes font le choix de changer d’emploi pour s’épanouir et envisager une fin de carrière en accord avec leurs attentes.

Changer d’emploi à 50 ans et faire face aux nombreux préjugés des recruteurs

En préparant vos entretiens d’embauche, concentrez-vous sur les potentiels préjugés des recruteurs auxquels vous devrez répondre poliment et efficacement. Souvent, ils considèrent que vos années d’expérience signifient que vous avez des prétentions salariales élevées (ce qui se comprend). Mais ils oublient que la rémunération n’est pas le seul élément important. Les seniors, tout comme les jeunes, sont prêts à revoir leurs prétentions salariales si les missions et le poste proposés leur correspondent. Faites-le savoir au recruteur au moment de la négociation, mais veillez tout de même à obtenir un salaire convenable.

Les recruteurs ont parfois des préjugés sur le dynamisme d’un senior à la recherche d’un emploi. Parce que vous avez 50 ans, ils pensent que vous n’êtes plus mobile, énergique et déterminé. Que nenni ! Nous le voyons au quotidien, l’âge ne veut strictement rien dire. Combien y-a-t-il de femmes et d’hommes de 50 ans et plus qui sont plus actifs que des jeunes de 25 ans ? Beaucoup ! Pour dire stop à cette idée reçue, parlez de vos activités extra-professionnelles, notamment sportives, lors de votre entretien.

Enfin, les recruteurs ont tendance à croire que les seniors sont dépassés par les nouvelles technologies et l’informatique. Ce n’est pas totalement faux, certaines personnes n’ont pas eu l’occasion de se former aux nouveaux outils mais cela ne veut pas dire qu’elles ne sont pas prêtes à apprendre, bien au contraire. Pour les seniors qui maîtrisent les outils informatiques, c’est un vrai plus dans leur candidature, alors n’hésitez pas à l’indiquer !

L’emploi des seniors de plus de 50 ans en France

Depuis les années 2000, la France tente de rattraper un retard conséquent sur l’emploi des seniors. En 2000, le taux d’emploi des 55-64 ans était de 30% alors qu’en 2017, il atteint les 51%. La conjoncture actuelle incite de nombreuses entreprises à recruter du personnel plus expérimenté. A l’inverse, les seniors doivent travailler jusqu’à leurs 61 ans au minimum pour atteindre le taux plein de leur retraite.

Quels métiers recrutent des personnes de 50 ans et plus ?

Tous les secteurs d’activité sont à la recherche de personnel qualifié pour des postes en CDI, CDD ou des missions de travail temporaire. Que ce soit dans le BTP, l’Industrie, le Tertiaire ou encore le Transport, tous les profils peuvent trouver un emploi près de chez eux, quel que soit leur âge.

Partager

Retour en haut