Au 1er janvier 2019, le SMIC augmente de 1,5% pour atteindre 10,03 € de l’heure

28/12/2018 Nos actualités emploi

Partager

Au 1er janvier 2019, le SMIC augmente de 1,5% pour atteindre 10,03 € de l’heure

Comme chaque début d’année, de nombreuses réformes et mesures entrent en vigueur en France. Et chaque année, le gouvernement revalorise le salaire minimum interprofessionnel de croissance (SMIC), en fonction de l’évolution de l’inflation et des salaires. Au 1er janvier 2019, il augmente de 1,5%, passant de 9,88 € à 10,03 € brut de l’heure.

Qu’est-ce que le SMIC ?

Le salaire minimum interprofessionnel de croissance, plus connu sous l’acronyme SMIC, correspond au salaire horaire minimum légal qu’un(e) salarié(e) doit percevoir sur sa fiche de salaire, quel que soit le secteur d’activité. Seuls les salariés mineurs et les apprentis peuvent percevoir une rémunération légèrement inférieure au SMIC en raison de leur statut.

Le SMIC augmente de 1,5% en 2019

Selon le décret paru le jeudi 20 décembre au Journal Officiel, à partir du 1er janvier 2019, le salaire minimum augmente de 1,5%, passant de 9,88 euros bruts de l’heure à 10,03 euros. Cela représente 1 521,22 euros bruts par mois pour une personne travaillant 35 heures par semaine.

A savoir : Le montant du SMIC est identique en métropole et dans les DOM-TOM, sauf à Mayotte où il est inférieur. En 2019, il augmente également de 1,5% mais sera de 7,57 euros bruts, soit 1 148,12 euros mensuels.

Retrouvez ci-dessous un graphique illustrant l’évolution du SMIC horaire ces dix dernières années. En 2008, le SMIC horaire était de 8,71 euros. En dix ans, il a augmenté de 15,15%, atteignant plus de 10 euros en 2019.

L’augmentation du SMIC et de la prime d’activité

La revalorisation du SMIC au début de chaque année est une habitude. En revanche, ce que l’on ignore souvent, c’est qu'une seconde augmentation du SMIC peut également avoir lieu en cas d’une hausse d’au moins 2% des prix à la consommation. Enfin, le gouvernement, peut, à tout moment, décider d'augmenter le salaire minimum.

Récemment, face à la colère des « gilets jaunes », Emmanuel Macron a annoncé une revalorisation de la prime d’activité. Il s’agit d’une prime destinée à « compléter les revenus d’activité des personnes à revenus modestes exerçant une activité professionnelle ». Versée chaque mois par la Caf ou la CMSA, son montant varie en fonction de la composition du foyer.

D’après le Journal Officiel, une revalorisation exceptionnelle de la bonification individuelle de la prime d'activité sera prise en compte dans les versements à partir du 1er février 2019. Elle s'applique aux revenus professionnels mensuels perçus à compter du mois d’octobre 2018. Le montant maximum de l’augmentation de la prime d’activité sera de 90 euros. Si l’on ajoute l’augmentation du SMIC de 1,5%, les bénéficiaires de la prime d’activité obtiendront une augmentation de 100 euros, soit celle annoncée par le Président de la République le 13 décembre 2018 lors de son élocution télévisée.

Vous êtes sans activité professionnelle et vous êtes à la recherche d’un emploi ? Nous avons plus de 1 400 aventures à vous proposer en CDI, CDD et missions d’intérim partout en France !

Partager

Retour en haut