15/07/2020

L'emploi carreleur et les particularités de métier du BTP

L’emploi de carreleur fait partie des métiers du second oeuvre. Ce professionnel du bâtiment intervient après les travaux qui nécessitent des aménagements importants et touchent aux éléments structurels d’un bâtiment. Il est chargé de l’habillement des surfaces extérieures et intérieures, qu’elles soient au sol ou murales, et est amené à travailler dans tous les types de locaux neufs ou anciens. Découvrez ce métier qui allie compétences techniques, sens de l'espace et de l’esthétisme.

De nombreux emplois de carreleur sont à pourvoir partout en France !

Le secteur du BTP second-oeuvre ne cesse de recruter et de nombreuses entreprises embauchent des carreleurs débutants ou expérimentés. Vous recherchez un emploi de carreleur près de chez vous ? Postulez sans plus attendre aux offres d'emploi pour carreleur en CDI, CDD et intérim qui vous correspondent !

Quel profil pour décrocher un emploi carreleur ?

Céramique, terre-cuite, carreau de ciment, faïence… de nombreux revêtements peuvent être utilisés par ce véritable artiste au sens de la décoration affuté. L’emploi de carreleur sait aussi bien faire appel à ses connaissances techniques que son sens de l’esthétisme pour obtenir un résultat harmonieux.

Les compétences et qualités d’un carreleur professionnel

Le carreleur, parfois appelé carreleur-mosaïste, est un professionnel patient, manuel et méticuleux. Avant la pose du carrelage, il doit préparer les surfaces en les nettoyant et les lissant le cas échéant. Il peut être amené à effectuer de petits travaux de maçonnerie qui serviront de support au carrelage. Dans le cadre d’une rénovation, il doit enlever le revêtement existant avant de le remplacer. Si nécessaire, il construit des socles ou tablettes, fait des découpes de matériaux, réalise et pose des jointures.

En plus de ses compétences en calculs et en dessin, pour prévoir un plan précis, il doit connaître et respecter les règles et consignes de sécurité sur ses chantiers. L’emploi de carreleur est un métier physique ; au quotidien il porte des charges lourdes comme des paquets de carreaux ou des sacs de ciment. Les conditions d'exercice de cette profession peuvent être difficiles car elles nécessitent des postures parfois inconfortables, notamment pour la pose de matériaux au sol.

Le carreleur est un véritable conseiller en décoration

Expert dans son domaine, le salarié ayant un emploi de carreleur propose les solutions les mieux adaptées à ses clients en fonction des caractéristiques des carreaux mais aussi des envies des clients. Grâce à sa sensibilité artistique, il sait les orienter sur le choix des matières en fonction de leur poids, de leur résistance, de leurs couleurs et il leur suggère des motifs décoratifs. Enfin, ses connaissances techniques lui permettent également de donner des conseils sur les produits et techniques d’entretien qui allongent la durée de vie du revêtement. Son sens de l’esthétique et sa créativité sont de réels atouts pour agencer le carrelage avec goût, quelle que soit la pièce concernée (cuisine, salle de bain, toilettes, salle à manger...). 

Quelle formation pour accéder au métier de carreleur ?

Pour décrocher un emploi de carreleur, plusieurs cursus scolaires sont possibles.

Un CAP carreleur-mosaïste d’une durée de 2 ans est envisageable dès la fin de la 3ème.

Avec un niveau baccalauréat, deux formations sont accessibles : le Bac pro aménagement et finition du bâtiment qui s’effectue sur 3 ans ou le Bac pro de 2 ans de carrelage-mosaïque qu’il est possible d’intégrer après le CAP car 2 ans d’expérience sont nécessaires.

Enfin, il existe le BTS aménagement et finition ou le diplôme des métiers d’art (DMA) décor architectural option décor du mur.

Quelle que soit la formation suivie par le futur carreleur, les opportunités professionnelles sont nombreuses dans la France entière et tout au long de l’année. Consultez les offres d’emploi de carreleur sur LIP SAFARI !

Débouchés et salaire pour un carreleur professionnel

L’emploi de carreleur est un métier très sollicité sur le marché du travail car ce professionnel peut se faire embaucher aussi bien par des TPE ou PME travaillant avec des particuliers ou par des grands groupes du BTP qui interviennent sur des chantiers plus conséquents (construction d’immeubles professionnels ou d’habitation, lieux publics). Selon le journal du net, site web français d’informations économiques, si un carreleur commence sa carrière avec une rémunération de 1 289 euros brut par mois, le salaire moyen d’un carreleur est de 2 785 euros brut. Avec plusieurs années d’expérience, il peut gagner jusqu’à 4 849 euros.

Les opportunités de recrutement sont importantes et diverses perspectives d’évolution de carrière s’offrent à lui. Un carreleur expert du second-oeuvre peut devenir chef carreleur, décorateur, formateur, conducteur de travaux, dessinateur ou encore spécialiste de la rénovation de revêtements céramiques et mosaïques.