24/06/2019

Comment survivre à un épisode de canicule au travail ?

Ce dimanche, Muriel Pénicaud a profité de sa venue chez RTL pour rappeler aux employeurs leurs obligations en cas de canicule. En tant que salarié, découvrez nos conseils pour survivre aux fortes chaleurs.

Votre employeur est responsable de votre santé au travail

La ministre du Travail a insisté sur le fait que la santé des salariés relève avant tout de la responsabilité des employeurs dès l’instant qu’ils se trouvent sur leur lieu de travail. Votre employeur a donc l’obligation de prendre en compte les conditions thermiques dans lesquelles vous travaillez et d’évaluer les risques pour votre santé et votre sécurité.

Si le code du Travail ne précise pas de température à partir de laquelle les salariés peuvent rentrer chez eux, la caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés (CNAMTS) recommande « d’évacuer les locaux climatisés à partir d’une température intérieure de 34 degrés ».

Mettre à disposition de l’eau fraîche pour les salariés

Tout au long de l’année, vous devez pouvoir accéder à de l’eau potable pour vous hydrater lorsque vous êtes dans votre entreprise. En cas de canicule, il est évident que les ressources d’eau potable et fraîche doivent être suffisantes et accessibles à tous les salariés. Que ce soit au robinet ou via une fontaine d’eau, n’oubliez pas de vous hydrater convenablement pour supporter les fortes chaleurs et pour continuer à travailler sans craindre le malaise.

Des secteurs d’activité particulièrement concernés par la canicule

C’est évidemment les secteurs du bâtiment et des travaux publics qui sont les plus touchés par les épisodes caniculaires. En effet, les pros du BTP sont exposés toute la journée au soleil et donc à la chaleur extrême. Souvent, ils travaillent des matériaux qui ne leur donnent aucun répit, c’est le cas notamment du goudron et du bêton. A cela s'ajoute des gestes physiques comme le port de charges lourdes. Dans ces conditions, les employeurs peuvent demander à leurs salariés de commencer très tôt le matin et de finir en début d’après-midi, avant que les plus grosses chaleurs n’arrivent. Ce rythme décalé permet de limiter le risque de malaise et d’accidents du travail tout en maintenant les délais de réalisation des travaux.

Enfin, si vous êtes un employé du BTP, sachez que votre employeur est tenu de mettre à votre disposition un local ou un abri climatisé pour vous permettre de vous refroidir de temps en temps.

La canicule concerne également les professionnels du secteur industriel qui travaillent dans des usines souvent peu voire pas climatisées et aérées. Là aussi, le travail de matières chaudes impactent considérablement l’énergie des employés. Chaque employeur est garant des bonnes conditions de travail et doit adapter les missions des salariés en fonction de la météo.

Une canicule bénéfique pour les ventes de produits frais

Si la plupart des Français redoutent la canicule, c'est une bénédiction pour certains commerces. En effet, nous avons tendance à adapter notre nourriture à la température extérieure. Nous allons donc consommer davantage de fruits et légumes frais et bien évidemment des glaces. A l’inverse, nous n’allumerons pas notre four au risque d’augmenter la chaleur de nos cuisines et les barbecues seront beaucoup moins privilégiés. Quant à la fréquentation des magasins alimentaires, sachez qu’elle augmente lors d’un épisode de forte chaleur. Et oui, qui n’a jamais profité des rayons surgelés pour se rafraîchir en plein été ? Les commerçants vont devoir s’adapter aux consommateurs ces quelques jours, et les stocks de ventilateurs et climatisateurs risquent d'être épuisés très rapidement !

Nos conseils pour survivre à la canicule au travail

Vous appréhendez ces quelques jours de forte chaleur ? Pas de panique, suivez nos conseils et vous devriez pouvoir travailler sans tourner de l’œil.

Un mot d’ordre pour commencer : HYDRATATION ! Même en hiver notre corps a besoin d’eau pour que notre cerveau et tous nos organes fonctionnent normalement. Alors imaginez en été ! Tout au long de l’année, vous devez boire de l’eau fraîche. Attention à ne pas la boire glacée car vous risquez de provoquer un choc thermique. Evitez de consommer des aliments gras, sucrés et trop salés, vous perdrez les bénéfices de l’hydratation. Vous pouvez consommer une ou deux glaces à l’eau (évitez là aussi les glaces chocolatées même si elles sont meilleures en goût).

Pour vous rafraîchir, vous pouvez utiliser un brumisateur. Pulvérisez sur votre visage, vos bras et vos jambes quelques gouttes et vous sentirez très vite une fraîcheur agréable. Malheureusement, les effets ne durent que quelques secondes…

Enfin, si vous le pouvez, portez des vêtements de couleur claire et dans lesquels vous êtes à l’aise. Privilégiez les jupes, les robes, les pantacourts et les chaussures ouvertes pour éviter d’emmagasiner la chaleur. Prêts à affronter la canicule ? Bon courage à toutes et à tous !