27/05/2021

Réforme de l'assurance chômage : entrée en vigueur le 1er juillet 2021

Deux pas en avant, trois pas en arrière... C’est ce que fait depuis plus d’un an le Gouvernement au sujet de la réforme de l’assurance chômage. Et pour cause, la crise sanitaire que nous traversons depuis mars 2020 a remis en question beaucoup de sujets, et est devenue LA priorité n°1 de l’Etat.

Alors que la pandémie semble se calmer (et que la vie reprend petit-à-petit son cours pour notre plus grand bonheur), le ministère du Travail revient sur le devant de la scène avec la réforme de l’assurance-chômage, enfin une partie seulement. Voici ce qui entre en vigueur au 1er juillet 2021.

Rappel des objectifs

Depuis juillet 2019, la réforme de l’assurance-chômage a fait couler beaucoup d’encre. Pourtant, son objectif est clair : réaliser de 1 à 1,3 milliard d’euros d’économie par an. Comment ? En durcissant les règles d’indemnisation, en luttant contre les trop nombreux recours aux contrats de travail courts et en revoyant le calcul des indemnités.

Plus les conditions sont favorables pour les personnes sans emploi, moins elles ont l’ambition de trouver un nouvel emploi. Certains gagnent davantage leur vie au chômage qu’en se levant chaque matin pour aller travailler... Pourtant, plus de 3 000 offres en CDI, CDD et intérim sont à pourvoir partout en France, dans tous les secteurs d’activité ! 

Nouveau mode de calcul de l’indemnisation 

C’est sans doute LA réforme la plus importante, celle de la modification du calcul du salaire journalier de référence qui permet de déterminer le montant de l’allocation versée au demandeur d’emploi.

Le ministère du Travail tient à ce que l’application de ce nouveau mode de calcul réponde à un “enjeu d’équité” afin que l’indemnisation soit favorable à tous les demandeurs d’emploi, qu’ils alternent des contrats cours et des périodes d’inactivité ou qu’ils travaillent en continu.

1er octobre 2021 : durcissement de l’ouverture des droits

C’est à compter du 1er octobre 2021 que les conditions d’ouverture des droits au chômage devraient être durcies, sous réserve que deux conditions soient réunies à savoir : une baisse de demandeurs d’emploi de catégorie A de 130 000 sur une période de six mois ET 2,7 millions d’embauches en contrat de plus d’un mois sur une durée de quatre mois.

Les allocations pour les hautes rémunérations seront dégressives

Certaines personnes perçoivent des allocations chômages particulièrement élevées. Au-delà de 4 500 euros mensuels brut, une dégressivité s’appliquera au bout du 8ème mois de chômage (sous conditions).

Bonus-malus sur les contrats courts pas avant septembre 2022

Longtemps dénoncé par les syndicats, la mise en place d’un bonus-malus sur les contrats courts dans 7 secteurs d’activité devrait tout de même avoir lieu en septembre 2022. D’ici là, il peut se passer beaucoup de choses (2 pas en avant, 3 pas en arrière vous vous rappelez ?), soyez assuré que nous suivons le sujet de près et ne manquerons pas de vous communiquer l’information officielle au moment venu. Restez connecté donc !

En attendant, les entreprises peuvent continuer à recourir aux CDD et aux contrats d’intérim de courte durée pour pourvoir des postes temporaires.

Dites stop au chômage en trouvant un nouvel emploi !

Le meilleur moyen de ne pas être affecté par la réforme de l’assurance chômage est de trouver un nouveau job en CDI, CDD ou des missions d’intérim. Comment ? Sur LIP SAFARI bien sûr ! Chaque jour, nos agences de recrutement publient de nouvelles opportunités professionnelles à pourvoir dans la France entière, et dans tous les secteurs d’activité (BTP, industrie, espaces verts, transport, logistique, comptabilité, médical, informatique...).

Postulez à toutes les offres qui vous correspondent et démarrez une nouvelle aventure à la hauteur de vos compétences et de vos attentes !