06/07/2021

Devenir soudeur en intérim ou comment miser sur un métier d’avenir

Le soudeur travaille principalement dans le secteur de l’industrie et ses missions peuvent être très variées. Le cœur du métier consiste à assembler des pièces de métal préparées par les chaudronniers et tuyauteurs. Il réalise également l’installation, la modification et la maintenance de réseaux de tuyauteries ou d’éléments métalliques. En fonction de sa spécialité, il peut utiliser un chalumeau, un laser, un arc électrique... Avant de réaliser une soudure, il prépare les pièces, les dégraisse et les décape. Devenir soudeur comprend également une grande part de conception ainsi que l’entretien de son poste de travail et bien évidemment le respect des règles de sécurité.  

En CDI, CDD et intérim, les offres d’emploi pour soudeur sont disponibles partout en France ! Découvrez les parcours de formation possibles pour exercer cette profession 😊 

Quel est le salaire d’un soudeur professionnel ? 

Un soudeur débutant gagne environ 1 600 € brut par mois. Mais cette rémunération peut vite évoluer car ce métier est particulièrement recherché par les entreprises du milieu de l’industrie

Les soudeurs travaillant dans des environnements complexes avec des normes de sécurité extrêmes comme les plateformes pétrolières ou les centrales nucléaires perçoivent un salaire plus élevé dès le début de leur carrière. Il peut également travailler en “3x8”, et ses horaires de nuits sont alors majorés. 

Du fait de la diversité des techniques de soudage et des différents domaines d’exercice de la profession, le soudeur est amené à se spécialiser et se perfectionner tout au long de sa carrière, en suivant des formations spécifiques. Au fil des années et de l’expérience acquise, il peut évoluer vers un poste de chef d’équipe ou d’atelier afin de manager une équipe.  

Les diplômes en formation initiale 

Suivre une formation en continue ou en initiale et obtenir un diplôme ou une certification en soudure est indispensable pour exercer ce métier technique. Découvrez sans plus attendre comment devenir soudeur professionnel

Niveau CAP :  

  • CAP métiers de la fonderie 
  • CAP réalisation en chaudronnerie industrielle 
  • CAP serrurier métallier 
  • CAP outillage en moules métalliques 

Niveau Bac :  

  • Bac pro TRPM (technicien en réalisation de produits métalliques) 
  • Bac pro technicien en chaudronnerie industrielle 

Niveau Bac +1 :  

  • Mention complémentaire technicien en soudage 

Niveau Bac +2 

  • BTS fonderie 
  • BTS CRCI (conception et réalisation en chaudronnerie industrielle) 

Niveau Bac+3 

  • Licence professionnelle métiers de l’industrie : métallurgie, mise en forme des matériaux et soudage 

Les formations professionnelles pour devenir soudeur 

Les formations de soudeur permettent d’approfondir ses compétences ou d’apprendre une nouvelle technique de soudage. Elles sont le plus souvent suivies par des salariés en reconversion professionnelle ou par des soudeurs souhaitant se spécialiser dans un procédé de soudage spécifique

Astuce :  vous pouvez suivre une formation diplômante, qualifiante ou certifiante, financée grâce à votre CPF (Compte personnel de Formation) ! Devenir soudeur est également possible en réalisant une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience). 

Les formations de soudeur diplômantes 

Elles permettent d’obtenir un diplôme de soudeur reconnu par l’Etat en fonction du nombre d’années d’études effectuées. L’apprenant acquière une spécialisation spécifique ou une double compétence selon le parcours choisi. Elles peuvent être suivies d’une période en alternance réalisée dans une entreprise de soudure.  

Les formations de soudeur qualifiantes 

Les formations qualifiantes permettent d’accéder rapidement au marché de l’emploi dans l’industrie. Elles ne délivrent pas de diplôme d’Etat ou de certification mais une attestation de fin de formation ou un certificat d’aptitude. Elles sont reconnues par les employeurs et professionnels du secteur. Par exemple, dans le domaine de la soudure, les industriels embauchent les profils titulaires du CQPM (Certificat de Qualification Paritaire de la Métallurgie). 

Les formations de soudeur certifiantes 

Ces formations permettent d’obtenir un certificat de qualification reconnu par les professionnels de l’industrie. Elles apportent des compétences approfondies sur un domaine précis en lien direct avec le besoin réel des entreprises. La valeur d’une formation certifiante est indiquée par une norme ISO ou AFNOR. Vous pouvez consulter le descriptif des formations certifiantes dans le RNCP ou Répertoire National des Certifications Professionnelles

Les formations certifiantes se divisent en deux catégories :  

  • Les titres professionnels sont délivrés par le ministère de l’Emploi via un organisme de formation ; 
  • Les CQP (Certificats de Qualification Professionnelle) sont des certifications spécifiques liées à la branche professionnelle. Ils ne sont pas reconnus officiellement par l’Etat mais sont particulièrement appréciés des professionnels de l’industrie. 

Si vous souhaitez devenir soudeur, votre agence d’intérim peut vous conseiller et vous accompagner dans le choix de la formation la plus adaptée à votre projet professionnel.  

Quelles sont les compétences nécessaires pour devenir soudeur ?  

  • Lecture de plans, schémas et instructions techniques 
  • Maîtrise des différentes techniques de soudures 
  • Réglage du poste de soudage 
  • Parfaite connaissance des normes 
  • Application des procédures de sécurité 
  • Contrôle qualité des soudures 
  • Compte rendu du travail effectué 

Les qualités pour devenir soudeur :  

  • Minutieux 
  • Rigoureux 
  • Organisé 
  • Autonome 
  • Respectueux des méthodes et normes de sécurité 

Les avantages du métier de soudeur  

Le métier de soudeur est sans doute le plus emblématique au sein de l’industrie. Les profils de soudeurs sont très recherchés dans de nombreuses entreprises, pour des chantiers de grande envergure ou de plus petits travaux. Ce métier diversifié permet de travailler dans plusieurs secteurs d’activité voire de partir en mission à l’étranger pour des missions spécifiques.  

Devenir soudeur et accéder à des missions variées 

Le soudeur travaille dans tous les domaines de l’industrie : chantier naval, atelier, usine, chantiers, aéronautique, high-tech, etc. Cette profession est particulièrement technique et nécessite une grande habileté. Quant aux conditions de travail, elles varient selon les entreprises et le type de soudure à réaliser. 

Le métier de soudeur peut même impliquer de travailler sur une plateforme pétrolière, une centrale nucléaire, ou même... sous l’eau ! Avec l’automatisation des travaux de soudage les plus simples, le soudeur est devenu hautement qualifié et donc particulièrement recherché. 

Un métier qui ne connaît pas la crise du recrutement ! 

Que vous soyez débutant ou expérimenté, les offres d’emploi pour des postes de soudeur sont très nombreuses partout en France. Les entreprises recherchent des spécialistes de la soudure comme vous, et font face à une pénurie de profils malgré les bonnes conditions salariales proposées. 

Trouver un emploi de soudeur avec LIP 

Le Groupe LIP compte plus de 80 agences spécialisées dans les métiers de l’industrie pour vous aider à trouver un poste de soudeur, quel que soit votre niveau d’expertise. Grandes entreprises industrielles, automobiles, pharmaceutiques, BTP ou aéronautiques, il existe sans doute une société prête à vous recruter en CDI, CDD ou intérim 😉 

Consultez dès maintenant les dizaines d’offres d’emploi de soudeur sur LIP Safari et trouvez un poste près de chez vous !