27/09/2019

Pourquoi le coworking séduit-il les travailleurs français ?

Après l’essor des openspaces dans les entreprises, de nouveaux lieux de travail ont vu le jour : les espaces de coworking. Il s’agit de bureaux mis à disposition de tous les salariés et travailleurs indépendants qui souhaitent exercer leur profession dans un lieu commun. Pour tout savoir sur le coworking, c’est ici !

D'où vient le concept de coworking ?

La naissance du “coworking” a commencé chez nos voisins allemands en 1999. Bernie de Koven, créateur de jeux et écrivain, a utilisé ce terme pour “décrire et analyser les nouvelles méthodes collaboratives de travail”.  Mais c’est en 2005 que le premier espace de coworking a été créé aux Etats-Unis, et plus précisément à San Francisco. Trois ans plus tard, La Cantine ouvre à Paris et devient le premier espace de travail partagé de France. Aujourd’hui, nous sommes le sixième pays en terme de nombre de coworking.

Accessibilité, communauté et longue durée de vie : les trois piliers du coworking

Un espace de coworking doit répondre à trois critères. Tout d’abord, il doit être accessible pour les travailleurs. Il doit être bien situé (facile d’accès en transport par exemple), ouvert sur une plage horaire suffisamment large pour répondre aux habitudes de chacun, et son prix doit rester abordable pour séduire les utilisateurs.

Ensuite, le coworking doit pouvoir réunir une communauté ayant des valeurs communes. Chacun doit vouloir partager son expérience et apporter son soutien à ceux qui en ont besoin. C’est avant tout un espace de partage et de rencontre professionnelle.

Enfin, l’espace de travail partagé doit s’auto-financer. Les abonnements des coworkers doivent suffir à couvrir les frais générés par le tiers-lieu.

Quelles sont les régions françaises les plus équipées en coworking ?

Le cabinet de conseil Knight Frank a récemment publié une étude sur le coworking comprenant une carte des espaces de coworking par région. Il en existe 316 en Ile-de-France, 200 en Auvergne-Rhône-Alpes, 127 en région PACA, 163 en Occitanie et 222 en Nouvelle Aquitaine. C’est bien évidemment la région parisienne qui est la plus concernée mais les grandes villes de France continuent de développer ces nouveaux lieux professionnels. Au total, la France compte 1 800 tiers-lieux sur son territoire.

Toujours selon l’enquête réalisée par le cabinet de conseil, le nombre de coworkers a augmenté de +7947% dans le monde en seulement 8 ans ! En 2010, ils étaient seulement 21 000 alors qu’en 2018, on en compte 1 690 000. Et cela ne devrait pas s’arrêter en si bon chemin.

Face à l’immense succès des espaces de coworking, au mois de juin 2019, l’Etat français s’est engagé à financer 300 nouveaux espaces collectifs de travail d’ici 2021 en France. Le montant de cette initiative s’élève à 110 millions d’euros.

Quels sont les nombreux avantages du coworking ?

Le premier avantage des espaces de coworking est lié aux économies réalisées. Même si l'accès à ces tiers-lieux est payant, il permet d’économiser le prix d’un loyer, l’abonnement à internet et à l'électricité. De plus, du matériel de qualité peut être mis à disposition des coworkers. 

Ensuite, les coworkers ont recours à cette méthode de travail pour rompre l’isolement. Les journées seul chez soi peuvent être pesantes et difficiles à supporter sur le long terme. C’est également un excellent moyen de se motiver entre travailleurs.

Le fait de rejoindre un espace de coworking permet de séparer le lieu de vie et de travail, et ce n’est pas rien ! En vous déplaçant dans un lieu de travail partagé, vous protégez votre vie personnelle car vous ne prenez pas le risque de prolonger vos heures après le dîner.

Enfin, le coworking est de plus en plus plébiscité par les professionnels qui souhaitent enrichir leurs connaissances et développer leurs compétences au contact d’autres travailleurs motivés et ayant les mêmes intérêts.

Qui peut utiliser les espaces de coworking ?

Les espaces de travail partagé sont idéalement adaptés pour les travailleurs indépendants, aussi appelés “freelances”, les télétravailleurs ou encore les micro-entrepreneurs. Ils exercent généralement des professions du web (rédacteurs, développeurs...), de la communication, de l’architecture, du commerce, du journalisme ou encore du marketing. Cependant, tous les secteurs d’activité peuvent profiter d’un espace de coworking.

Dans les espaces de coworking, des événements professionnels peuvent être organisés à l’initiative du gestionnaire du tiers-lieu ou des coworkers. Des afterwork, des conférences, des ateliers thématiques, des expositions culturelles ou encore des activités physiques sont alors proposés à tous les utilisateurs.

Les inconvénients d’un espace de coworking

Bien évidemment, le coworking est une solution accessible uniquement aux personnes qui exercent une activité dématérialisée qui exige un matériel limité, à savoir un ordinateur et une connexion internet de qualité.

Si le travail dans un tiers-lieu est idéal pour débuter une activité, il s’avère peu durable dans le temps si le projet prend de l’ampleur et que des recrutements sont indispensables. A partir d’un certain nombre de salariés, il devient plus rentable de louer ou d’acheter un local dédié à l’entreprise.

Pour celles et ceux qui aiment travailler dans le calme, l’espace de coworking n’est pas recommandé. En effet, même si chacun travaille sur son projet, les échanges verbaux sont réguliers et ils peuvent perturber les entrepreneurs concentrés.

Enfin, certaines professions confrontées au secret professionnel ou à la confidentialité des données informatiques peuvent prendre des risques en partageant un espace de travail. Il est alors préférable de rester chez soi ou de trouver un local isolé.

Alors, êtes-vous prêt à tenter l'expérience du coworking ?