04/02/2020

Premier emploi : que pensent les jeunes de leur début dans le monde professionnel ?

La première expérience professionnelle est une étape importante pour chaque jeune diplômé. Elle marque le début d’une carrière et la découverte du monde de l’entreprise. Pour mieux comprendre comment les jeunes vivent leur premier emploi, My Job Glasses a réalisé son second observatoire en partenariat avec Ipsos. Revenons ensemble sur les résultats obtenus.

47% des jeunes trouvent qu’il est difficile de trouver un premier emploi

My Job Glasses a interrogé un panel de 1 000 jeunes français âgés de 18 à 30 ans. Cette enquête en ligne réalisée en novembre 2019 a permis d’en savoir plus sur la recherche d’un premier emploi, les difficultés rencontrées et les prises de conscience.

Une fois le diplôme en poche, les jeunes doivent se lancer à la recherche de leur premier emploi. Cette étape incontournable s’avère difficile pour 47% des personnes interrogées, quel que soit leur niveau d’études. Pour beaucoup, les difficultés rencontrées sont le résultat d’un manque de préparation à la recherche d’un emploi et à la réalité de la vie active (66%). En d’autres termes, les établissements scolaires et universitaires ne préparent pas les futurs diplômés au monde du travail et à ses particularités. Pourtant, il existe des solutions efficaces pour présenter l’univers professionnel avant d’y mettre un pied. Par exemple, la rencontre avec des professionnels est une mesure souvent regrettée par les salariés débutants.

Comment décrocher un premier emploi en 2020 ?

Toujours selon l’Observatoire de My Job Glasses, les jeunes salariés ont décroché leur premier emploi en envoyant une candidature spontanée (33%) ou en répondant à une offre d’emploi précise (26%). 20% des personnes interrogées étaient déjà dans l’entreprise avant d’être embauchées en CDI ou CDD. Enfin, le réseau de connaissance a permis à 17% des jeunes diplômés de trouver leur premier emploi.
 
Ces chiffres varient en fonction du niveau d’études. Par exemple, la candidature spontanée a davantage profité aux personnes ayant un bac (contre 22% pour les bac +5 et plus) tandis que la réponse à une offre d’emploi concerne 34% des diplômés ayant un bac+5 contre 19% des bacheliers.

Pourquoi les jeunes salariés quittent leur premier emploi rapidement ?

En 2017 déjà, la première édition de l’Observatoire du Premier emploi avait révélé que près d’un jeune diplômé sur deux avait quitté son job dans les douze mois qui suivaient son embauche. Trois ans plus tard, le constat est identique puisque 46% des personnes interrogées ont changé d’emploi la première année de leur carrière, dont 25% dans les six mois seulement après leur prise de poste.
 
Deux raisons principales sont avancées pour expliquer ce changement d’emploi rapide. D’une part, 41% des jeunes salariés avaient une idée imprécise de leur métier. D’autre part, un jeune actif sur deux ne savaient pas vers quel type d’entreprise se diriger. Une fois qu’ils ont mis un pied dans le monde professionnel, leurs critères de recherche d’emploi se précisent et les poussent à chercher ailleurs.

Changer d’emploi pour la rémunération ou l’intérêt du poste

Les résultats obtenus lors de cet observatoire du Premier Emploi sont révélateurs d’une situation difficile à gérer pour les entreprises, celle de fidéliser les salariés embauchés, notamment les jeunes. En effet, 46% des salariés interrogés sont restés en poste moins d’un an. Dans le détail, 11% ont effectué moins de 3 mois, 14% ont travaillé de 3 à 6 mois, et 21% ont tenu de six mois à un an avant de quitter leur premier emploi.
 
D’après l’observatoire, les raisons qui poussent les jeunes diplômés à renoncer à leur premier job sont diverses. 27% des répondants ont trouvé plus intéressant ailleurs tandis que pour 19% d’entre eux, le poste ne correspondait pas à l’idée qu’ils se faisaient des missions. Ils sont 16% à avoir trouvé un poste mieux rémunéré ailleurs et 11% ont changé de secteur d’activité. Enfin, 11% ont dû quitter leur premier emploi suite à un déménagement.

Faut-il accepter un premier emploi par nécessité, passion ou par raison ?

Chaque année, c’est la même histoire : les nouveaux diplômés se lancent à la recherche de leur premier emploi, dans l’espoir de décrocher un poste intéressant et bien rémunéré. En revanche, la durée du contrat n’a pas une grande importance puisque nombreux sont ceux à quitter un emploi au bout de douze mois. Pour débuter leur carrière professionnelle, 33% des jeunes salariés interrogés ont accepté un premier emploi par opportunité, 27% par nécessité, 25% par passion et 12% par raison.

L’importance du réseau professionnel pour trouver un premier emploi

52% des jeunes interrogés dans le cadre de cet observatoire comptent davantage sur les rencontres avec des professionnels pour décrocher leur premier emploi. Seuls 22% estiment qu’une réponse à une offre d’emploi peut leur ouvrir le chemin de l’entreprise, tandis qu’ils ne sont que 16% à envisager de trouver un job en participant à salon du recrutement.
 
Il apparaît alors évident que les entreprises doivent aller à la rencontre des jeunes diplômés pour les attirer, les séduire et les convaincre de rejoindre leurs effectifs. Il s’agit là d’un véritable enjeu pour les recruteurs qui tentent de multiplier les moyens de séduction auprès des nouveaux salariés entrant sur le marché de l’emploi.

Construire son réseau professionnel est stressant mais motivant

Selon l’observatoire, 43% des jeunes diplômés considèrent qu’il est stressant de constituer son propre réseau professionnel tandis que 49% font au mieux pour parvenir à s’entourer des bonnes personnes. Pourtant, 80% des répondants pensent que le réseau est une véritable opportunité de voir les employeurs se tourner davantage vers leur personnalité que sur leur CV et leurs diplômes.
 
Les freins empêchant de constituer un réseau important sont nombreux lorsqu’aucune rencontre professionnelle n’a été organisée au préalable. Par exemple, 26% des répondants avouaient ne pas savoir qui contacter, 21% ne savaient pas quoi leur demander et 13% ne se sentaient pas légitimes pour les solliciter. Trouver un premier emploi est parfois un véritable parcours du combattant pour les jeunes diplômés sans expérience. Pourtant, de nombreuses offres d’emploi sont disponibles dans tous les secteurs d’activité ; trouvez votre premier job sur LIP SAFARI !
 
Source : Observatoire du Premier Emploi - Etude Ipsos pour My Job Glasses - Janvier 2020