18/03/2020

L’emploi senior : comment font les plus de 50 ans pour décrocher un job ?

Le site emploi Météojob, en partenariat avec LCI, ont récemment interrogé près de 1 000 personnes de 50 ans et plus afin de recueillir leur avis sur la recherche d’emploi. Quelles sont les difficultés rencontrées ? Quels sont les critères de recherche d’emploi senior ? Voici toutes les réponses à vos questions !

Qu’est-ce que l’emploi senior en 2020 ?

Le terme “senior” est difficile à définir. Pour certains organismes, le statut de senior débute avant l’âge de 50 ans tandis qu’il marque le début de ce statut pour d’autres.

Lorsqu’on parle de l’emploi senior, cela concerne les salariés ayant 50 ans et plus, disposant alors d’une expérience professionnelle conséquente et solide, dans un ou plusieurs métiers.

Selon les derniers chiffres de l’INSEE publiés en février 2020, 62,2% des Français de 50 à 64 ans sont en poste, contre 53,9% dix ans plus tôt. Cette augmentation de près de 10% résulte de nombreuses mesures mises en place par les gouvernements qui se sont succédés. Encore aujourd’hui, l’emploi des seniors est une priorité pour Emmanuel Macron et son équipe ministérielle.

La recherche d’un emploi senior via les jobboards et le réseau professionnel

Pour trouver leur nouvel emploi senior, les plus de 50 ans se tournent majoritairement vers les sites emploi (91% des répondants). Ils sont 43% à postuler directement sur les sites carrières des entreprises qui les intéressent et 41% à solliciter leur réseau personnel ou à envoyer leur CV à des cabinets de recrutement spécialisés afin de maximiser leurs chances de décrocher un emploi senior.

Etonnement, ils sont 33% à postuler via les réseaux sociaux, notamment grâce aux offres d’emploi diffusées par les entreprises dans des groupes privés et thématiques. Enfin, seuls 30% se font conseiller par Pôle Emploi pour optimiser leur recherche d’emploi.

Les seniors sont-ils victimes de discrimination à l’embauche ?

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la recherche d’un emploi pour senior ne génère pas davantage de stress chez les plus de 50 ans que pour les jeunes diplômés puisqu’elle est source d’inquiétude pour 67% et de stress pour 58% des répondants à l’enquête.

En revanche, les seniors sont 68% à avoir été déçus par une expérience de recrutement, notamment en raison de l’absence de réponse de la part du recruteur (70%) ou du manque de précisions dans le refus de leur candidature (67%). Enfin, dans 26% des cas, les plus de 50 ans se sont sentis victimes de discrimination à cause de leur âge.

Les principaux critères de recherche d’emploi senior

Les seniors ont déjà une carrière professionnelle derrière eux qui leur permet de savoir ce qu’ils veulent… et ce qu’ils ne veulent pas. En règle générale, la recherche d’un emploi senior s’accompagne de critères importants comme la localisation du poste (59%), les missions confiées (56%) et le salaire (50%). Sans surprise, les perspectives d’évolution ne sont pas importantes pour ces salariés.

Parmi les concessions que les seniors sont prêts à faire pour démarrer un nouveau travail, le fait de quitter leur résidence principale (dont ils sont propriétaires pour beaucoup) est inconcevable pour 72% des répondants. En revanche, 75% envisagent de réduire le périmètre de leurs responsabilités, 69% de baisser leurs prétentions salariale et 56% sont disposés à faire du télétravail si besoin. Enfin, conscients que le fait de ne pas être mobile géographiquement, 55% des personnes à la recherche d’un emploi senior se disent prêtes à effectuer un trajet de 30 minutes à une heure pour se rendre sur leur lieu de travail.

La création de microentreprise pour exercer un emploi à plus de 50 ans

La recherche d’un nouvel emploi senior est une épreuve du combattant pour beaucoup de seniors, notamment lorsqu’ils ont fait tout ou partie de leur carrière professionnelle au sein d’une seule et même entreprise. Ils doivent alors rédiger leur CV, se replonger dans les codes d’une lettre de motivation efficace, et se préparer aux entretiens d’embauche qui seront souvent menés par des recruteurs plus jeunes qu’eux.

Face aux difficultés rencontrées, les plus motivés se lancent dans l’entreprenariat en créant leur propre microentreprise. D’après l’enquête, 16% des répondants ont déjà fait cette expérience, contre 12% de la population active globale. Pour 67% de ces seniors, c’est un véritable moyen d’accéder à l’indépendance.

Stop aux idées reçues sur les compétences professionnelles des seniors

Dans les mentalités de certains recruteurs (encore trop nombreux), l’âge est synonyme de compétences désuètes, notamment en ce qui concerne les nouvelles technologies. Et pourtant, les seniors à la recherche d’un emploi ne sont pas les derniers à utiliser le digital en entreprise ou dans leur vie privée, bien au contraire ! Les personnes de plus de 50 ans ont tendance à s’équiper d’ordinateur et de smartphone afin de “rester dans le coup”, et de garder contact avec leurs proches. Ils ont la volonté d’apprendre, sont souvent émerveillés de toutes les fonctionnalités disponibles et ne demandent qu’à se perfectionner.

D’ailleurs, 77% des seniors interrogés par nos confrères ne se sentent pas du tout pas vraiment dépassés par la technologie même s’ils sont 81% à reconnaître que leur âge est un frein à l’embauche. Alors, qu'attendez-vous pour trouver votre nouvel emploi senior ?

Source : Météojob